Découvrez le CURIC en images

Découvrez les diverses activités des professionnels du CURIC et des témoignages de patients.

Published on 26 septembre 2019

Activités médicales

L’implant cochléaire pour les enfants et les adultes

Les bénéfices de l’implant

Pour la grande majorité des patients, adultes et enfants, l’implant cochléaire améliore la compréhension du langage et permet de:

  • mener une conversation téléphonique
     
  • suivre une émission de radio ou de télévision
     
  • percevoir, au minimum, le rythme d’une musique.
     

Chez les adultes

Grâce à l’implant cochléaire, les patients retrouvent en général une meilleure qualité de vie. Ils reprennent confiance en eux et sortent de leur isolement social en nouant de nouveaux contacts. Leurs perspectives professionnelles sont également améliorées. Pour les adultes sourds de naissance, l’expérience a montré que les bénéfices de cette technique sont plus limités.

Chez les enfants

La perception auditive apportée par l’implant cochléaire leur permet d’acquérir le langage oral en quelques années. Cet apprentissage passe par un entraînement auditif intensif délivré par les logopédistes et qui nécessite la participation active des parents et de l’entourage.

Les enfants implantés peuvent donc souvent suivre une scolarité normale. Ils perçoivent les sons environnants et comprennent mieux ce qui se passe autour d’eux. Dès lors, ils sont plus confiants et se sentent plus en sécurité dans la vie quotidienne.

Un centre de référence

Le Centre universitaire romand d’implants cochléaires (CURIC), créé en 1994, est une référence nationale dans ce domaine. Son excellence repose sur une expérience professionnelle riche et le travail en étroite collaboration d’une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, de chirurgiens, d’ingénieurs, techniciens, de logopédistes et de psychologues.

Télécharger la brochure en format PDF : L'implant cochléaire pour les enfants et les adultes

 

Découvrez le CURIC en images

Découvrez les diverses activités des professionnels du CURIC et des témoignages de patients.

Published on 26 septembre 2019